bandeau
bienvenue sur notre site

La société CTS développe depuis 1996 ses activités spécialisées dans les travaux hyperbares ou confinés sur l'ensemble du territoire.

Au cours des années, elle s'est enrichie des compétences nécessaires à son développement.
Disposant d'un encadrement riche d'expériences, ses propres ingénieurs et conducteurs de travaux appréhendent parfaitement les études techniques et le suivi opérationnel des marchés.

Ses scaphandriers professionnels ont su profiter de ce développement pour acquérir de nouvelles formations, pour échanger et ainsi constituer un groupe techniquement reconnu. Rompue aux exigences des marchés d'astreintes, CTS a acquis l'expérience et la souplesse pour intervenir à tout moment, quelque soit le milieu.

 




actualites

 

Juin 2016 - CNPE de Creys Malville :
Prix du chantier exemplaire EDF 2016

Texte Frédéric TESSON

 

- Les équipes de CTS, en collaboration avec l’entreprise TOURNAUD, se sont vues remettre le prix du chantier exemplaire EDF 2016, dans le cadre de la pose d’un batardeau au CNPE de Creys-Malville.
CTS a eu pour mission la réalisation et la pose d’un batardeau de 39 mètres de long et 3,5 mètres de haut constitué de 6 panneaux, pour un poids total de 28 tonnes.
Cette opération, réalisée à une profondeur de 6 mètres, a nécessité un travail de précision pour assurer l’étanchéité de l’ouvrage.
CTS et TOURNAUD ont collaboré étroitement pour la réussite de ce chantier. Ce trophée, largement partagé entre les techniciens des deux entreprises, a été obtenu grâce à une vraie synergie entre la surface et le fond.

 

 

Juin 2016 - CTS fait l’acquisiton d’un nouveau caisson
de recompression à la norme IMCA

Texte Philippe PATOUT

 

- CTS vient de faire l’acquisition d’un caisson hyperbare 1600 IMCA en Allemagne. Ce caisson Hytech, intégré dans un container 20 pieds climatisé est équipé de 10 bouteilles d’air B 50, de 2 bouteilles B 50 d’oxygène et de 2 bouteilles B 50 d’héliox.
Le parc matériel totalise 7 caissons hyperbares conformes aux recommandations IMCA. Cette politique d’investissement continu permet à CTS d’être présent sur de nombreux chantiers sur le territoire et donne une grande autonomie « sécurité » sur les chantiers Export.

 

 

Mars 2016 - Obtention du label Attitude Environnement VINCI sur le

chantier d’abaissement de fibre optique pour SFR

Texte Frédéric DA SILVA

 

- CTS poursuit sa participation au label « Attitude Environnement », lancé par Vinci Construction France depuis plusieurs années maintenant. Pour rappel, ce label, s’appuie sur 10 critères environnementaux à respecter pour son obtention (voir CTS News ! n°9).
Ainsi,CTS accompagné d’EMCC Ile de France a pu lever le drapeau sur le chantier d’abaissement de la fibre optique SFR en rivière d’Oise, grâce à la synergie des équipes des deux entités opérant sur le ponton « Marne » en Oise depuis Novembre 2015. Une réussite pour ce nouveau label, obtenu dans la bonne humeur, avec la motivation du personnel, malgré les contraintes de travail : horaires de jour et de nuit, crue, … !

 

 

Mars 2016 - CTS réhabilite les siphons de l’émissaire
général desservant les collecteurs parisiens

Texte Frédéric DA SILVA

 

- CTS a débuté, au mois de mars 2016, la première phase des travaux de réhabilitation d’un émissaire général pour le SIAAP. Cet ouvrage, d’une longueur de 28km, relie les usines de traitement des eaux usées de Clichy-la-Garenne aux collecteurs d’assainissement parisiens.Ces travaux traversent 7 communes et concernent la partie aval du regard. Conditionnée par la mise en chômage de l’émissaire, d’avril à juillet 2016, l’opération de réhabilitation doit être réalisée sur toutes les communes en même temps. Un véritable challenge qui n’effraie pas les équipes de CTS habituées à des plannings très tendus.

 

 

Janvier 2016 - Une équipe de Télématin en tournage chez CTS

Texte Christophe BRAZ

 

- Le 16 janvier, une équipe de l’émission « Télématin » animée par William LEYMERGIE sur France 2, a réalisé un reportage sur le métier de scaphandrier sur le site de CTS à Villeneuve le Roi. Ce reportage, présenté par la journaliste Sophie PIGNAL, illustre le thème choisi pour le 18ème salon international de la plongée sous-marine, qui a eu lieu du 8 au 11 janvier 2016, Porte de Versailles, à Paris. Un tournage sympathique, pendant lequel des démonstrations en piscine d’essai ont été réalisées avec une équipe de scaphandriers de CTS pour illustrer les
spécialités de notre métier.

 

 

Novembre 2015 - Audit interne ISO 9001 & 14001

Texte Elodie TOUZO

 

- Dans le cadre de ses certifications ISO 9001 & 14001, le système de management de la qualité et de l’environnement de CTS a été éprouvé lors d’un audit interne le 18 novembre dernier. Cet audit n’a pas révélé d’écart majeur. CTS s’est attachée à effectuer un suivi rigoureux de ses chantiers, un effort qui porte aujourd’hui ses fruits et que l’auditeur a particulièrement apprécié sur les trois chantiers qu’il a contrôlés.
L’audit interne a pu souligner le travail des équipes de CTS, qui ont mis en place une méthode d’exécution
ingénieuse, permettant de supprimer un maximum de risques d’erreurs sur un chantier très technique et d’assurer ainsi, la qualité des prestations.

 

 

Novembre 2015 - "Le mois exemplaire"

Texte Elodie TOUZO

 

- La sécurité est une préoccupation majeure de VINCI Construction France. Le mois de novembre a été particulier pour l’ensemble du groupe, puisqu’il a été rebaptisé : « Mois Exemplaire » en matière de Sécurité. Des thèmes spécifiques ont été développés chaque semaine, tels que : le risque routier, la santé au travail, l’amélioration de la sécurité de nos chantiers etc... Un rendez-vous lors duquel les collaborateurs se sont impliqués dans la remontée des informations, afin de permettre à VCF de franchir un nouveau palier en terme de sécurité au travail.

 

 

Octobre 2015 - Relevage du navire Jelly Diving dans l'estuaire de la Seine

Texte Fabrice SEGUI

 

- Courant septembre, CTS a procédé au renflouement du voilier « Jelly Diving ». Ce navire avait coulé par 16 mètres de fond, en plein chenal de La Seine et présentait un danger pour la navigation très soutenue au niveau de l’estuaire. Une équipe de trois scaphandriers CTS, soutenue par une barge équipée d’une bigue, s’est rendue sur les lieux afin de procéder au renflouement du voilier. Une opération rendue difficile par la météo, avec un vent soutenu et une mer en formation ; mais également parce que l’intervention par scaphandriers n’était possible qu’à l’étale de marée en raison du courant. L’élingage effectué, l’épave a pu être renflouée. Un succès donc, pour CTS et le Grand Port Maritime de Rouen, commanditaire de l’opération.

 

 

Octobre 2015 - La Convention TMF (Travaux Maritimes et Fluviaux)

Texte Adria POUBLAN

 

- Une année sur deux, la Direction Régionale des travaux maritimes et fluviaux (TMF), organise une convention pour tous ses cadres. C’est l’occasion d’échanger sur les activités, très diversifiées, du Pôle TMF, de faire le bilan de l’année en cours, et de communiquer sur les perspectives à venir. Cette année, c’est la Qualité, au sens large, qui était à l’honneur, avec le passage en revue de tous ses processus et des étapes de la démarche ORCHESTRA (démarche qualité propre à Vinci Construction France). Cette année, l’évènement a réuni près de 200 cadres.

Septembre 2015 - Exercice d’évacuation de scaphandrier

Texte Elodie TOUZO

 

- Dans le cadre de son système de management de la sécurité, CTS organise régulièrement des exercices d’évacuation d’un scaphandrier blessé, en faisant intervenir les pompiers. Cette année, l’exercice s’est déroulé au centre de travaux de Dunkerque. Les objectifs étaient de s’assurer de la connaissance et du suivi des procédures internes par les intervenants et de vérifier la bonne coordination des différents services : le Grand Port Maritime de Dunkerque pour l’accessibilité du site pour les pompiers, la capitainerie pour la mise à disposition des écluses, les pompiers pour leur réactivité et leur méthode de secours. L’exercice s’est correctement déroulé et est très concluant.



Août 2015 - IMCA, la clef de l’Oil and Gas

Texte Elodie TOUZO

 

- IMCA (Internal Marine Contractors Association) est une association d’entreprises qui définit les méthodes de travail et les règles de sécurité dans quatre domaines de l’Offshore : les travaux subaquatiques, l’utilisation de systèmes distants et ROV, les sondages sous-marins et les vaisseaux marins pour les interventions en Offshore.
Dans le cadre de son activité à l’international, et notamment pour ses marchés avec TECHNIP, CTS a déjà intégré les recommandations IMCA dans ses méthodes de travail et la démarche de certification officielle est enclenchée.




Juillet 2015 - Des compétences pointues et une logistique minutée

Texte Mounia FORTAS

 

- Dans ses effectifs, CTS dispose d’un panel de personnel aux compétences spécifiques et aux connaissances linguistiques nécessaires à ses chantiers à l’étranger, ce qui lui permet de réaliser des projets complexes avec ses propres ressources. Mais, au-delà de ses acquis, CTS a dû éliminer toute improvisation dans son organisation. Le service du personnel assure le suivi administratif, les formalités d’expatriation ou de détachement, les rotations des salariés et la gestion du personnel suppléant pour la plupart de ses projets. Le service matériel,quant à lui, a dû se familiariser avec les formalités d’importation et d’exportation temporaires et définitives des équipements et matériaux.



Juin 2015 - Reconditionnement des caissons hyperbares

Texte Philippe PATOUT

 

- CTS dispose actuellement de six caissons hyperbares ou caissons de recompression : deux caissons de 1200mm de diamètre, deux caissons de 1400mm et deux caissons de 1500mm. Ce matériel, indispensable en cas d’accident de décompression, doit permettre d’effectuer un traitement de la victime dans les plus brefs délais. Tous nos caissons font l’objet d’un contrôle et d’une opération de maintenance a minima annuels. Depuis 2011, CTS a également la volonté d’adapter ses caissons aux contraintes de ses nouveaux marchés : ils doivent être rapidement mobilisables, répondre aux recommandations IMCA, et être transportables par bateau. CTS a donc procédé ce mois-ci, au reconditionnement de son cinquième caisson en container 20 pieds certifié CSC, ce qui le rend plus facilement transportable partout dans le monde.


Juin 2015 - Radeau de survie

Texte Elodie TOUZO

 

- Dans le cadre de la réglementation en vigueur, une embarcation de sécurité doit être mise à disposition lors des opérations de plongée, lorsque le site le permet. Pour répondre à cette exigence lorsque le site est difficile d’accès, ou pour les interventions d’urgence, le recours à un radeau de sauvetage gonflable peut être envisagé. Un test d’utilisation de ce type de radeau en situation réelle a été réalisé à Dunkerque. Le radeau se gonfle en moins de 30 secondes grâce à une bouteille de gaz. Des ballasts, situés à chaque coin du radeau, assurent sa stabilité lors de la remontée du scaphandrier potentiellement inconscient. Une solution pratique, donc, lorsque la mobilisation d’une embarcation rigide est délicate, ou impossible !


 

Mai 2015 - Formation à la protection cathodique

Texte Mounia FORTAS

 

- Depuis 2011, CTS a formé sept scaphandriers en Protection Cathodique Niveau 1S - Secteur Mer. Cette formation, réservée uniquement aux scaphandriers mention A, est dispensée par l’organisme CEFRACOR, et comprend des modules théoriques sur le phénomène de la corrosion, les matériaux anodiques et les systèmes de protection cathodique, ainsi que des modules pratiques sur les techniques de mesures et les appareillages. La France est le seul pays européen disposant de moyens fonctionnels permettant de délivrer des certificats «AFNOR Compétence / Protection cathodique - Secteur Mer », une marque de qualité reconnue et appréciée dans le monde.

 

Mai 2015 - Dispositif d'évacuation d'urgence

Texte Philippe PATOUT

 

- Dans le cadre de la réglementation en vigueur, une embarcation de sécurité doit être mise à disposition lors des opérations de plongée, lorsque le site le permet. Pour répondre à cette exigence lorsque le site est difficile d’accès, ou pour les interventions d’urgence, le recours à un radeau de sauvetage gonflable peut être envisagé. Un test d’utilisation de ce type de radeau en situation réelle a été réalisé à Dunkerque. Le radeau se gonfle en moins de 30 secondes grâce à une bouteille de gaz. Des ballasts, situés à chaque coin du radeau, assurent sa stabilité lors de la remontée du scaphandrier potentiellement inconscient. Une solution pratique, donc, lorsque la mobilisation d’une embarcation rigide est délicate, ou impossible !


 

Avril 2015 - Formation Socle Savoir et Sécurité - des solides bases pour tous

Texte Elodie TOUZO

 

- Depuis 2012, la formation « Socle Savoir Sécurité » est mise en place pour tout nouveau salarié de VINCI Construction France (VCF). Cette formation, dispensée par l’organisme de formation interne de VINCI, CESAME, décline le thème de la sécurité sous toutes ses formes. Les compagnons participent à 4 jours de modules sur les règles de sécurité et outils de prévention propres à VCF, et sur des thèmes spécifiques tels que l’utilisation d’outils portatifs, les engins de chantier ou les techniques d’élingage. Les encadrants, pour lesquels la formation dure 2 jours de plus, abordent également les sujets du management de la prévention, de la rédaction des analyses de risques ou encore de leur responsabilité juridique.
L’objectif de cette formation est que chaque collaborateur ait le même langage et la même culture sécurité au sein de VCF.


 

Avril 2015 - Formation du nucléaire - une évolution pour la sûreté

Texte Elodie TOUZO

 

- Suite à la parution de l’arrêté INB de 2012, l’ensemble du dispositif de formations du nucléaire a été repensé. Concernant les formations pour les intervenants en Centre Nucléaire de Production d’Electricité (CNPE), CTS a dû se mettre à la page et former son personnel au « Savoir Commun du Nucléaire » (SCN 1 pour les intervenants, SCN2 pour les chargés de travaux) et au « Complément Sûreté Qualité » (CSQ). Cela représente un minimum de 8 jours de formation pour un intervenant, et 12 jours pour un chargé de travaux. Le contrôle des connaissances est ensuite réalisé régulièrement en interne afin de maintenir ou suspendre les habilitations du personnel, jusqu’à la formation de recyclage.

 

Mars 2015 - CEFRI : L'incontournable certification du nucléaire

 

- Depuis 1999, CTS est certifiée CEFRI-E, ce qui lui permet d’intervenir en milieu ionisant, dans des piscines nucléaires des centrales et des centres de recherche, ou aux abords de l’usine de La Hague d’AREVA NC. Cette certification, qui est le gage de la bonne gestion du système de management de la radioprotection, assure notament aux clients de l’entreprise, ainsi qu’à ses salariés, que la dosimétrie du personnel fait l’objet d’une démarche de réduction ALARA (as low as reasonably achievable), et qu’elle est parfaitement suivie.


 

Mars 2015 - Semi-Marathon de Paris : Esprit sportif

 

- Le 8 mars dernier avait lieu la 23ème édition du semi-marathon de Paris. Cette course, rassemblant près de 40 000 participants, s’effectue sur un parcours de 21km, entre le prestigieux château de Vincennes et l’Hôtel de Ville, en passant par les incontournables places de la Bastille et de la Nation. Trois salariés de CTS ont pris part à cette course, après de nombreuses semaines d’entraînement, et ont atteint leurs objectifs respectifs, montrant leur esprit sportif et leur dynamisme.


 

Février 2015 - MASE : Ou l’amélioration continue

 

- En 2008, CTS s’est lancée dans la démarche de certification MASE (Manuel d’Amélioration Sécurité des Entreprises). Cette certification du système de management de la prévention des entreprises adhérentes vise l’amélioration continue et permanente de leurs performances en matières de sécurité, santé et environnement. Elle constitue également un outil, permettant aux entreprises de mieux s’organiser
et mieux communiquer, en améliorant les conditions d’intervention de leurs salariés. Depuis Novembre 2008, CTS a su maintenir sa certification, et s’est appuyée sur les outils proposés dans le référentiel MASE, pour développer sans cesse la culture sécurité dans l’entreprise.


 

Février 2015 - Pénibilité : Anticipons sur l’avenir

 

- Le décret N°2014-1159 du 9 octobre 2014 relatif aux facteurs de pénibilité a fixé les seuils de pénibilité et les modalités de traçabilité pour les activités exercées en milieu hyperbare. CTS, en collaboration avec le service paie du pôle Travaux Nautiques et le groupe de travail mis en place au sein de Vinci Construction France sur le sujet, a d’ores et déjà défini un système de suivi et de pointage de ce facteur pénibilité, afin d’anticiper le bilan obligatoire en fin d’année.


 

Janvier 2015 - Prix de 'inovation 2015 : Poste de plongée mobile

 

- Tous les deux ans, VINCI encourage les initiatives concrètes au plus près du terrain, notamment en matière de sécurité. En 2015, CTS présentera son tout nouveau poste de plongée mobile. Ce dispositif, développé suite à la mise en application de la nouvelle réglementation régissant les travaux hyperbares, permet le déplacement aisé de l’équipement du scaphandrier et du scaphandrier secours, le long d’un quai par exemple.


 

Janvier 2015 - Le SNETI au salon des maires

 

- En tant que membre du SNETI (Syndicat National des Entrepreneurs des Travaux Immergés), CTS a apporté sa contribution au salon des maires, à la Porte de Versailles, en Novembre 2014, en assurant la logistique du stand et une présence tout au long de la manifestation.


 



moyens de production


plaquette cts

plaquette cts